gravure EG

Gravure de l'Ouverture des Etats-Généraux le 5 mai 1789, peinte postérieurement par Auguste Couder.

 

 

« De par le Roi,                   

Nous avons besoin du concours de nos fidèles sujets pour Nous aider à surmonter toutes les difficultés où Nous Nous trouvons relativement à l'état de Nos finances, et pour établir, suivant nos vœux, un ordre constant et invariable dans toutes les parties du gouvernement qui intéressent le bonheur de nos sujets et la prospérité de Notre royaume. Ces grands motifs Nous ont déterminé à convoquer l'Assemblée des États de toutes les provinces de notre obéissance, tant pour Nous consei

ller et Nous assister dans toutes les choses qui seront mises sous nos yeux, que pour Nous faire connaître les souhaits et doléances de nos peuples, de manière que par une mutuelle confiance et par un amour réciproque entre le souverain et ses sujets,il soit apporté le plus promptement possible un remède efficace aux maux de l'État, que les abus de tous genre soient réformés et prévenus par de bons et solides moyens qui assurent la félicité publique et qui nous rendent à Nous particulièrement, le calme et la tranquillité dont Nous sommes privés depuis si longtemps. Donné à Versailles, le 24 janvier1789. »

 

Lettre de convocation des états généraux à Versailles.
etats generaux 002
Louis XVI convoque les Etats Généraux... Pourquoi?

 

Face à une situation politique et financière catastrophique, Louis XVI se voit donc contraint de convoquer les Etats généraux. Y sont réunis, les trois ordres– la Noblesse (270 députés), clergé (291 députés)  et Tiers Etat (578 députés)  –, seuls à pouvoir décider la levée de nouveaux impôts et engager la réforme du pays.

Les Etats Généraux n’ont pas été réunis depuis 1614, il faut donc tout organiser...

Une salle provisoire à colonnes a été érigée derrière les Menus Plaisirs de l’avenue de Paris, à Versailles. Contrairement à la gravure célèbre, ( voir photo ) la salle est minuscule. Le roi, entouré de la reine et des princes du sang, trône au fond de la salle sous un dais majestueux. Les députés siègent autour sur plusieurs rangs.

 

discours du roi

Discours du Roi.

Louis XVI ouvre la séance par un discours justifiant les circonstances qui l’ont conduit à cette convocation et ce qu’il attend des Etats Généraux. En roi pacifique, il se déclare « le premier ami de ses peuples » !

discours directeur général des finances

Discours du Directeur Général Des Finances - Necker

Et pourtant, il n'en reste pas moins bref et cassant. Le ton est surprenant. En effet, le Roi précisait que les Etats Généraux étaient réunis à sa demande et que lui seul serait juge de décider de ce dont ils devraient débattre. Il venait de perdre une bonne occasion de mobiliser l'ensemble des députés derrière lui.

 

Suivent les discours de Barentin, le Garde des sceaux, puis de Necker, ministre des finances, sur la situation économique du royaume (photo).

deficit annuel

Le Déficit!

 

Il est très clair : le déficit budgétaire est de 56 millions !

 

De nouveaux impôts suffiront à le combler selon le Roi. Il faut alors voter.C’est ici, là, précisément, que des dissensions éclatent très rapidement. Effectivement, le Clergé et la Noblesse souhaitent que le vote ait lieu par ordre - ce qui leur assure la majorité (2 contre 1). Le Tiers Etat quant à lui, réclame le vote par tête, ce qui lui assurerait l'égalité et que les débats aient lieu en commun. Pour cela, l’ordre fait valoir qu'il représente à lui seul la Nation, et refuse ainsi de quitter la place tant qu'il n'obtiendra pas gain de cause.

 

 Ces États généraux seront les derniers de l'Ancien Régime, ils signent ainsi la fin de la Monarchie Absolue. La Révolution est en marche… à suivre…



                                                                                                               ©Versailles, toute une Histoire.

 

 

Sources : www.chateauversailles.fr/ www.wikipedia.fr/ http://revolution.1789.free.fr