Hotel de Toulouse - La galerie Dorée - Paris

Le comte de Toulouse acquiert en 1713 l'hôtel de La Vrillière construit au XVIIe Siècle par François Mansart. Il le fait aménager au goût du jour. La Galerie dorée est remaniée vers 1718 dans l'esprit Régence sous la direction de Robert de Cotte, 1er architecte du roi, assisté des plus grands artistes. Lorsque la Banque de France achète l'hôtel le 31 mars 1808, la Galerie a beaucoup changé. Elle a servi d'entrepôt de papier sous la Révolution : l'imprimerie nationale occupe les lieux ; les tableaux ont été envoyés dans les musées et les cadres vides sont tendus de papier peint tricolore. En 1810, s'y tient pourtant la première assemblée générale des 200 principaux actionnaires de la Banque. Mais au fil du temps, la Galerie se dégrade et, en 1854, certains des régents souhaitent la détruire. Heureusement, le Conseil général décide de la conserver et de la restaurer. Les travaux commencent en 1870, sous la direction de l'architecte Charles Auguste Questel. Le corps de bâtiment est reconstruit.

IMG_5675 IMG_5679 IMG_5682 IMG_5685 IMG_5686 IMG_5694 IMG_5697 IMG_5708 IMG_5709 IMG_5712 IMG_5713 IMG_5714 IMG_5718 IMG_5721 IMG_5727 IMG_5728 IMG_5729 IMG_5733 IMG_5735 IMG_5741 IMG_5742 IMG_5749 IMG_5753 IMG_5755 IMG_5758 IMG_5759 IMG_5761 IMG_5764 IMG_5765 IMG_5766 IMG_5769 IMG_5770 IMG_5772 IMG_5773 IMG_5789 IMG_5791 IMG_5792 IMG_5793